À partir de mardi, la flamme olympique sera exposée pendant deux mois au Musée olympique japonais de Tokyo. Une petite cérémonie a été organisée lundi en présence de quelques personnalités de l'organisation des Jeux Olympiques de Tokyo.

La flamme olympique a été allumée au début du mois de mars à Olympie en Grèce comme le veut la tradition. En raison de la crise du coronavirus, la cérémonie de l'embrasement de la vasque s'est faite sans public.

La flamme est arrivée au Japon le 20 mars. Le relais de la flamme prévu à travers le pays n'a pas été organisé car le Japon et le Comité international olympique (CIO) ont décidé quelques jours plus tard de reporter les Jeux d'un an (23 juillet-8 août 2021). La flamme a été montrée au public à Fukushima pendant un certain temps mais le Covid-19 a contraint d'arrêter début avril.

Il est prévu que l'année prochaine, environ 10.000 coureurs assureront le relais de la flamme dans tout le Japon. En tant que symbole d'espoir, la flamme sera présentée au public à Tokyo dans les deux prochains mois, jusqu'au 1er novembre, dans le musée situé près du stade olympique. Les visiteurs devront payer environ 4 euros pour pouvoir entrer.

"Je comprends que les athlètes qui veulent participer aux Jeux Olympiques et paralympiques l'année prochaine devront terminer leur entraînement alors qu'ils s'inquiètent de la pandémie de Covid-19", a déclaré le président du Comité olympique japonais, Yasuhiro Yamashita. "Je suis convaincu que le fait d'exposer la flamme olympique au Japon est pour eux un symbole qui réchauffe le coeur. J'attends avec impatience que de nombreuses personnes voient la flamme olympique lorsque le public aura la possibilité de le faire dès demain".