Le comité d'organisation de Tokyo-2020 a déjà décidé d'interdire aux spectateurs venant de l'étranger d'assister aux Jeux reportés l'an dernier à cause du coronavirus. Il devait se prononcer sur la jauge de public local en avril.

Mais selon des médias locaux, cette décision n'est plus attendue avant juin, soit environ un mois avant la cérémonie d'ouverture des JO, le 23 juillet.

Dans un communiqué diffusé mercredi, les organisateurs ont souligné qu'ils étaient convenus avec le Comité international olympique (CIO) d'une "approche flexible" sur la question en raison des circonstances liées au coronavirus et que les discussions se poursuivaient.

La situation sanitaire, qui s'est récemment dégradée au Japon, perturbe fortement les préparatifs pour les Jeux, retardant l'organisation d'événements tests et d'épreuves de qualification.