Le Comité International Olympique (CIO) et le Comité organisateur des JO de Tokyo, ont confirmé lundi les nouvelles dates des Jeux Olympiques. Les Jeux auront lieu du 23 juillet au 8 août 2021.

La presse japonaise avait annoncé plus tôt dans la journée un accord entre le CIO, le Comité International Olympique et les organisateurs de Tokyo pour ces nouvelles dates.

Le CIO et le Comité d'organisation des JO ont confirmé officiellement l'information lundi, en accord avec le gouvernement de Tokyo et le gouvernement du Japon. Pour la première fois de leur histoire, les Jeux Olympiques ont été reportés en raison de la crise du coronavirus.

Initialement prévus du 24 juillet au 9 août 2020, les JO auront lieu un an, pratiquement jour pour jour, plus tard que prévu, du 23 juillet au 8 août 2021. Les Jeux Paralympiques sont reprogrammés, eux, du 24 août au 5 septembre 2021.

Trois raisons ont dicté cette décision, explique le communiqué du CIO. La santé des athlètes et de toutes les personnes impliquées, la sauvegarde des intérêts des athlètes et du sport olympique, et les contraintes global des calendriers sportifs au niveau international, relate le CIO.

Les instances olympiques avaient déjà décidé que les athlètes déjà qualifiés pour les JO de Tokyo conservent leur billet pour l'évènement, qui de facto, reste comme étant les Jeux Olympiques de la 22e olympiade.

"Du temps pour faire face à la situation"

"Les nouvelles dates donnent aux autorités sanitaires et à toutes les personnes associées à l'organisation des Jeux un maximum de temps pour faire face à une situation en constante évolution et aux bouleversements provoqués par la pandémie de Covid-19. Les nouvelles dates, programmées dans un an par rapport à celles prévues à l'origine présentent l'avantage supplémentaire de limiter les perturbations que le report entraînera au niveau du calendrier sportif international, dans l'intérêt des athlètes et des fédérations internationales. Qui plus est, elles laisseront suffisamment de temps pour parachever le processus de qualification. Enfin, les mesures de lutte contre la chaleur prévues pour 2020 resteront d'actualité", indique le CIO dans un communiqué.