"Vous avez réussi à faire de Tokyo la ville la mieux préparée de tous les temps pour des Jeux olympiques", a assuré, à la présidente du comité d’organisation, le président du CIO Thomas Bach, qui est arrivé au Japon la semaine dernière et a passé trois jours en quarantaine. 

"C’est encore plus remarquable dans les circonstances difficiles auxquelles nous devons tous faire face." Le dirigeant allemand a expliqué que les organisateurs faisaient "un travail fantastique". Il est temps "d’être performants" et "de montrer le meilleur de vous-mêmes, ce que vous avez préparé pendant si longtemps", a dit M. Bach.