© BELGA

Autres sports

JO/Athlétisme: Tia Hellebaut tout en haut de l'Olympe

G. B.

Publié le - Mis à jour le

L'Anversoise a surpris la favorite Blanka Vlasic en franchissant 2,05 m à sa première tentative

Tia porte-drapeau belge

Regardez les photos de la victoire de Tia

Regardez les photos de la soirée de clôture

ENVOYÉ SPÉCIAL EN CHINE GUY BEAUCLERCQ

PÉKIN "J'ai tourné le dos au sautoir parce que je ne voulais pas regarder le troisième essai de Blanka à 2,07 m. Je savais que, malgré son énorme échec au deuxième, la Croate était encore capable de réussir !" C'est donc le public du Stade olympique qui, par ses cris, a annoncé le résultat de cette finale olympique à Tia Hellebaut. Lorsque l'Anversoise se retourna, elle constata que la barre était tombée et que Vlasic saluait la foule. Tia comprit, alors, qu'elle était championne olympique de la hauteur au terme d'un véritable thriller...

L'histoire de cette finale a furieusement ressemblé à celle des Championnats d'Europe, en 2006, à Göteborg, avec six athlètes encore en course à 2,01 m. Il y avait l'Ukrainienne Palamar, la Croate Vlasic, la Russe Chicherova, sa compatriote Slesarenko (championne olympique en titre !), Tia Hellebaut et l'Américaine Howard. Celle-ci fut la première à lâcher prise avec trois échecs. Mais, alors qu'elle figurait en deuxième position derrière Vlasic, Tia perdit une place en ne franchissant cette hauteur qu'au deuxième essai alors que Chicherova avait effacé la barre dès son premier. Qu'à cela ne tienne, Tia manifestait déjà sa rage de vaincre avec un "Come on !" et un poing rageur. Ayant manqué par deux fois 2,01 m, Palamar tenta le tout pour le tout en gardant son dernier essai pour 2,03 m. Première à s'élancer, l'Ukrainienne échoua, laissant ses quatre adversaires se disputer le podium. Autant dire qu'à ce moment, la pression était à son comble !

Record de Belgique

Elle monta encore d'un cran lorsque Vlasic, puis Chicherova, réussirent à franchir cette barre alors que Slesarenko et Hellebaut échouaient. Mais, au contraire de la Russe, Tia réussit au deuxième essai, s'offrant déjà la médaille de bronze... Ce qui était déjà mieux qu'à Göteborg où Tia n'était que quatrième avant de décrocher le titre européen à 2,03 m. La médaille d'or se joua donc à la hauteur supérieure, 2,05 m, une barre que Tia Hellebaut avait déjà franchie en indoor , mais jamais en outdoor , son record de Belgique se situant deux centimètres plus bas ! Vlasic échoua, Chicherova aussi. Puis, vint le tour de Tia qui... passa avec un nouveau cri qu'on entendit jusque dans les tribunes. Le bronze s'était transformé en or ! Enfin, provisoirement car Vlasic n'avait pas dit son dernier mot.

La Croate, invaincue en 34 concours (sa dernière défaite datait du 15 juin 2007 à Oslo), se remotivait, effaçant la barre tandis que Slesarenko échouait à deux reprises, laissant notre compatriote et la géante croate s'expliquer à 2,07 m. Ayant la main après sa réussite au premier essai à 2,05 m, Tia ne força pas à la hauteur supérieure encore inconnue pour elle. Vlasic, elle, échoua une première fois, puis une deuxième, puis une troisième, ce fameux saut que Tia a préféré ne pas regarder.



© La Dernière Heure 2008

Vos articles Sports

Fil info