Quel est le point commun entre le judoka Toma Nikiforov, le triathlète Marten Van Riel, le sauteur en hauteur Thomas Carmoy et le vététiste Jens Schuermans ? Le sport ? Mais encore… Et oui, l’Armée ! Tous figurent effectivement parmi la vingtaine de Sportifs d’Élite à la Défense, comme ce fut le cas pour Frederik Van Lierde pendant sa carrière de triathlète, le Flandrien poursuivant désormais son cursus au sein de l’Armée belge où il est appelé à s’occuper de ce service proposant à des (jeunes) sportifs un véritable emploi.

Cette semaine, huit recrues ont été retenues pour devenir Sportif d’Élite à la Défense et, parmi elles, la judoka Alessia Corrao. Actuellement en examens pour terminer sa rhéto, la Visétoise de 19 ans a franchi avec succès le cap de sa présentation devant la Commission avant de passer les tests psychologiques et médicaux. Objectif : l’instruction de trois mois, à partir de novembre, pour devenir militaire avec le sport comme activité principale.

"Il s’agit d’une formidable opportunité pour moi. Elle m’a été proposée lors d’une discussion avec le staff fédéral. Et je n’ai pas hésité car je ne me voyais pas concilier le judo de haut niveau avec des études supérieures. J’aurais dû choisir ! J’en ai, bien sûr, discuté avec mes parents. Ils ont posé comme condition que je réussisse mes examens, ce qui est le cas. J’en ai encore quelques-uns mais, jusqu’ici, tout se passe bien."

À l’Armée, Alessia rejoindra donc Toma Nikiforov, mais aussi… Loïs Petit !

"J’en ai parlé avec Loïs. Je lui ai posé beaucoup de questions et elle ne m’a dit que du bien de sa situation. J’espère donc que ça se passera pour le mieux. En tout cas, j'ai vraiment hâte de commencer."

En attendant, Alessia Corrao se rétablit progressivement d’une blessure au dos qu'elle a encourue en novembre, sa dernière apparition en compétition datant de février…

"C’est très long, mais je pense que je vois enfin le bout du tunnel ! Je me suis blessée à la muscu lors de la préparation pour l’Euro juniors et jamais je n’ai imaginé que je mettrais autant de temps à guérir. La situation était d’autant plus frustrante que je ne savais pas de quoi je souffrais exactement. Une irritation… Maintenant, j’ai repris l’entraînement au club, avec Fabrice Flamand. Sur le tatami, je ne peux pas encore bouger comme je veux, mais j’ai quelques perspectives avec un stage à Spa, puis à Coimbra. Et j’espère une compétition fin juillet, à Bucarest, ou en août, à Lignano. Mentalement, ces derniers mois furent très délicats à vivre. C’est pourquoi l’opportunité d’assurer mon avenir à l’Armée tombe vraiment bien pour moi !"

Les huit nouvelles recrues sportives de l’Armée belge…

Athlétisme > Alexander Doom (400 m), Robin Hendrix (5.000 m),
Michael Obasuyi (110 m haies), Dieter Kersten (Marathon).
Équitation > Jarno Verwimp.
Judo > Alessia Corrao.
Short-track > Adriaan Dewagtere.
Triathlon > Erwin Vanderplancke.