Judo : Sami Chouchi très incertain pour Paris !

Le Bruxellois de 26 ans s’est blessé à l’épaule lors du stage international de Herstal. Pas de fracture, selon une première radio, mais il ne peut pas lever le bras droit...

Judo : Sami Chouchi très incertain pour Paris !
©BELGA

Le Bruxellois de 26 ans s’est blessé à l’épaule lors du stage international de Herstal. Pas de fracture, selon une première radio, mais il ne peut pas lever le bras droit...

Pas de chance pour Sami Chouchi ! Alors qu’on est entré dans la dernière ligne droite pour Paris, avec le stage international de Herstal où se retrouvent plus de 300 judokas, le Bruxellois s’est malheureusement blessé à l’épaule et est très incertain pour le Grand Chelem, ce week-end, dans la capitale française, où s’aligneront sept autres Belges, parmi lesquels Matthias Casse et Charline Van Snick…

"C’est vraiment bête… Nous étions occupés sur un mouvement à genou quand je suis tombé la nuque. J’ai immédiatement ressenti une vive douleur et j'ai compris que je ne pourrais pas continuer. Le kiné m’a conseillé de passer une radio, qui n’a heureusement décelé aucune fracture. Mais, pour le moment, je ne peux plus bouger le bras droit ! De toute façon, le médecin me l’a également interdit."

Présent ce mardi, à Herstal, le malheureux Sami rongeait son frein en bordure de tatami, conscient que son état ne lui permettrait sans doute pas de s’aligner à Paris, son deuxième rendez-vous de la saison après Tel Aviv, où il a été victime de l’arbitrage dans son combat face au Sud-Coréen Lee.

"Je n’ai pas pour habitude de critiquer les arbitres mais, là, ni Cédric Taymans, ni moi n’avons compris ce qui s’est passé. Ils m’ont pris mon combat, mais pas ma passion ! Maintenant, pour Paris, je verrai au jour le jour comment évolue ma blessure. Il est évident que ce n’est pas la douleur qui m’empêchera de m’aligner. Nous y sommes habitués ! Mais si je ne peux pas lever ce bras, à quoi bon ? C’est quand même Paris..."

Au repos forcé, Sami Chouchi garde, malgré tout, le moral, sachant qu’il pourra toujours reporter ses espoirs sur Düsseldorf, fin février, où il est également engagé, pour effacer le triste souvenir de Tel Aviv, une ville qui lui avait pourtant bien réussi jusqu’ici avec un titre de vice-champion d’Europe 2018 et encore une superbe médaille de bronze, l’année dernière, lors du Grand Prix.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be