Toma Nikiforov doit d’abord se retrouver, avant de penser aux Jeux

Un commentaire signé Guy Beauclercq.

Guy Beauclercq
Toma Nikiforov doit d’abord se retrouver, avant de penser aux Jeux
©Montage
Franchement, comment ne pas penser aux Jeux de Tokyo quand tout le monde… y pense ? Tel est le cruel dilemme de Toma Nikiforov. Pour sa première compétition de l’année (olympique), le Bruxellois est tombé face à l’Azéri Kotsoiev, n°10 mondial. Un adversaire bien en jambes et sans doute mieux dans sa tête après ces récents podiums à l’Euro (3e) et au Masters (2e). En mal de combats depuis sa défaite au premier tour, fin novembre, à Prague, Toma n’avait rien à envier à Kotsoiev sur le plan physique ou technique. Mais il va devoir gérer l’aspect émotionnel de ses rendez-vous qui, avec le temps,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité