Charline Van Snick dispute, ce lundi, son 8e Mondial : "Bon de se sentir bien physiquement !"

Charline Van Snick (-52 kg) ne souffre plus ni de sa cheville, ni de son épaule.

Charline Van Snick dispute, ce lundi, son 8e Mondial : "Bon de se sentir bien physiquement !"

En cette saison encore très perturbée par la crise sanitaire, Charline Van Snick n’a pas ménagé ses efforts pour pouvoir participer à son 8e Mondial. Actuellement no 6 au ranking, la Liégeoise sera tête de série no 2, ce lundi, en -52 kg. À 30 ans, Charline est une valeur sûre du judo. Et sa longévité est exemplaire. Comme sa volonté… Après avoir décroché le bronze au Masters, mi-janvier, à Doha, Charline s’est blessée à la cheville, à Tel Aviv, contrainte de déclarer forfait pour le bronze. Victime d’une rupture du ligament péronéo-tibial, elle a (encore) évité l’opération, mais pas une longue revalidation, passant trois semaines au Centre européen de rééducation du sportif (CERS), à Capbreton. Puis, elle est revenue à la compétition, début mai, à Kazan. Un seul combat, face à la Russe Kuznetsova, bien aidée par l’arbitre.

"J’y ai vu du bon et du moins bon lors de l’analyse vidéo. Je n’étais pas dans ma meilleure forme. Logique après trois mois sans compétition ! Mais j’avais besoin de combattre pour le poids et le rythme."

Et la voilà, quatre semaines plus tard, à l’avant-veille d’un rendez-vous mondial qu’elle considère très important.

"Ce Mondial, je le sens bien ! Je me suis bien entraînée, notamment lors du stage en Italie, mais aussi dans mon club, à l’ACBB (Boulogne-Billancourt). J’y bénéficie d’une structure hyper-professionnelle qui travaille en synergie tous les aspects du judo, le physique, le mental, la technique, etc. Je suis donc confiante, d’autant que je ne souffre plus ni de ma cheville, ni de mon épaule. C’est bon de se sentir bien physiquement !"

Avec la seule Japonaise Shishime du top 5 mondial, Charline aura une belle carte à jouer à Budapest.

"Oui ! Même s’il faut se méfier de tout le monde, c’est toujours un boost de figurer parmi les meilleures de ma catégorie. J’en suis fière car, si j’ai connu des hauts et des bas au cours de ma carrière, je m’y suis toujours tenue, preuve que je n’étais pas une étoile filante comme, malheureusement, certains."

Charline, un bel exemple, à tout point de vue…

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be