Judo : Mina Libeer est tombée de haut au Mondial…

La Gantoise s’est inclinée dès son entrée en lice, à Budapest, face à la Géorgienne Liparteliani (21 ans). Une fausse note après sa cinquième place à l’Euro.

Judo : Mina Libeer est tombée de haut au Mondial…
©D. R.

Seule Belge engagée ce mardi, au Mondial de Budapest, en attendant Matthias Casse et Sami Chouchi, mercredi, Toma Nikiforov et Sophie Berger, vendredi, Mina Libeer s’est inclinée d’emblée en -57 kg.

Exemptée du premier tour, la Gantoise de 23 ans (43e mondiale) était opposée, au deuxième, à la Géorgienne Liparteliani (21 ans/n°17), Ereti de son prénom. Aucun lien de parenté avec Varlam, l’adversaire (32 ans/n°1) que Toma Nikiforov a battu en -100 kg pour décrocher le titre européen mi-avril, à Lisbonne.

"Le nom Liparteliani est très répandu en Géorgie. Varlam et moi, nous ne sommes pas de la même famille. En revanche, j’ai un oncle, Soso Liparteliani, qui fut médaillé de bronze en -78 kg aux Jeux d’Atlanta !" précise la jeune Ereti. En fait, ils sont dix judokas sur la scène internationale à porter le patronyme Liparteliani !

Face à cette adversaire, qu’elle n’avait jamais rencontrée, Mina Libeer a mené la première moitié de combat, mais s’est malheureusement laissée surprendre, ensuite, à deux reprises, concédant la défaite après 3’36 sur un superbe mouvement de sa rivale, opposée à la Japonaise Tamaoki en huitièmes de finale.


Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be