La Fédération internationale de judo suspend Vladimir Poutine, son président honoraire

Le dirigeant russe était président honoraire et ambassadeur de l’IJF…

La Fédération internationale de judo suspend Vladimir Poutine, son président honoraire
©BELGA

Après avoir annulé le Grand Chelem qui devait se tenir fin mai, à Kazan, la Fédération internationale de judo (IJF) a posé un autre geste fort à l’égard de la Russie et de son président, Vladimir Poutine, en réaction à l’invasion de l’Ukraine. L’IJF a ainsi suspendu Poutine de son statut de président honoraire et d’ambassadeur.

“Étant donné le conflit actuellement en cours en Ukraine, la Fédération internationale de judo annonce la suspension du statut de M. Vladimir Poutine comme président honoraire et ambassadeur de la Fédération."

Judoka accompli (il est huitième dan, un des grades les plus élevés de la discipline), le président russe affiche volontiers son caractère sportif, n’hésitant pas à monter sur le tatami pour s’y entraîner avec les meilleurs judokas de son pays, prônant à l’occasion un corps sain.

Quand on connaît la puissance de la Russie sur la scène internationale du judo, cette décision est tout à l’honneur de l’IJF alors que la crise a déjà entraîné de nombreuses répercussions dans le monde du sport professionnel, certains sportifs russes étant déclarés persona non grata.

À noter qu’aucun judoka russe n’est engagé ce week-end, à Varsovie, ni le prochain, à Prague…

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be