Loïs Petit décroche la médaille d’or à Dubrovnik !

Loïs Petit a retrouvé le chemin du podium et, dans le même temps, la confiance.

Loïs Petit décroche la médaille d’or à Dubrovnik !
©D. R.

Il faut parfois reculer pour mieux sauter…

À moins d’une semaine de l’Euro, pour lequel elle n’est pas qualifiée, Loïs Petit s’est rappelée au bon souvenir de tous en décrochant une superbe médaille d’or ce samedi, à Dubrovnik. Engagée en -48 kg de ce rendez-vous croate labellisé European Cup (le quatrième niveau après les Grand Chelem, Grand Prix et European Open), la Tournaisienne de 22 ans a impressionné pour l’emporter face à la Sud-Africaine Whitebooi (26 ans/n°33). Loïs a surpris son adversaire en fin de combat, changeant de direction d’attaque. Du grand art !

"Loïs a appliqué en compétition ce qu’elle travaille à l’entraînement…" constate Frédéric Georgery, le DT francophone adjoint. "Elle est très forte sur ses attaques à droite, mais ses rivales la connaissent désormais. Elle devait introduire plus de variété dans son judo et je dois avouer qu’elle l’a parfaitement réussi en finale. Cette médaille va lui rendre la confiance qu’elle avait perdue en ce début de saison."

Exemptée du premier tour, la sociétaire du "Top Niveau", cher à Bernard Tambour, a éliminé en quart l’Autrichienne Dengg (23 ans) et en demi la Serbe Milic (20 ans). Par deux fois, Loïs l’a emporté en toute fin de combat, preuve de son jusqu’au boutisme, à moins qu’elle n’aime le suspense… Mais peu importe ! L’essentiel est qu’elle a retrouvé le chemin du podium après une fin d’année 2021 perturbée par une fracture de main et un début de saison 2022 retardé par une infection au Covid-19.

La dernière médaille internationale de Loïs Petit datait déjà du… 1er mai 2021, à Zagreb (European Open), où elle a décroché l’argent.

"Il était important qu’elle renoue avec la victoire. C’est pourquoi, avec Cédric Taymans, nous lui avons proposé de redescendre d’un étage pour se relancer. Mais attention : l’Autrichienne et la Sud-Africaine sont deux habituées des Grands Prix."

Talentueuse, Loïs Petit est bien décidée à mettre tous les atouts dans son jeu pour percer au plus haut niveau, ce qui passe, entre autres, par la prise de poids. Un paradoxe pour une -48 kg.

"Il lui manque encore un kilo, mais elle est désormais suivie par une diététicienne. Loïs est une personne très nerveuse, qui brûle beaucoup de calories."

Nul doute que cette médaille d’or devrait l’apaiser et l’aider à envisager l’avenir avec plus de sérénité…

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be