Verstraeten et Libeer en finale pour le bronze à l’Euro !

Le Louvaniste ne s’est incliné qu’en demi-finale, face à l'expérimenté Bulgare Gerchev, au terme d’un combat titanesque à Sofia…

Verstraeten et Libeer en finale pour le bronze à l’Euro !
©AFP

Jorre Verstraeten disputera la finale pour la médaille de bronze à Sofia ! Au terme d'un combat titanesque face au Bulgare Gerchev (32 ans/n°24), le Louvaniste s'est incliné trois pénalités à deux. La troisième prolongation (9'09 !) disputée lors de cet Euro n'a donc pas souri à Jorre, pourtant bien en jambes jusque-là… Qu'à cela ne tienne, après avoir déjà décroché le bronze en 2019 et 2020, notre poids légerrevendiquera un nouveau podium. Après un début de saison en demi-teinte, avec une seule victoire (au premier tour à Paris) en quatre combats, Jorre figure bel et bien toujours parmi les meilleurs de sa catégorie.

Exempté du premier tour en -60 kg, Jorre Verstraeten retrouvait ensuite l’Azéri Yusifov (22 ans/n°71), un judoka qu’il avait rencontré et battu en… 2017, lors de l’Euro juniors, à Maribor. Après une première pénalité infligée à son adversaire pour garde illicite, celui-ci tenta un mouvement spectaculaire, heureusement sans conséquence pour Jorre. Le face-à-face était acharné et, après avoir encaissé lui aussi une pénalité, le Louvaniste fut contraint à la prolongation. Mais il dominait le combat et, lors d’une séquence au sol, il parvint à retourner son rival sur le dos et à l’immobiliser, se qualifiant ainsi pour les quarts de finale, face au surprenant Français Revol.

Médaillé d’or à Malaga et de bronze à Abou Dhabi en 2021, Revol (27 ans/n°40) se révéla un adversaire coriace pour Jorre, poussé à la prolongation, mais finalement victorieux ! Et, surtout, qualifié pour les demi-finales…

En -48 kg, Ellen Salens a aisément écarté la Bulgare Georgieva (19 ans/n°150), qu'elle a littéralement balayée de la jambe gauche pour la plaquer au sol et prendre l'avantage. Dans la foulée, la Flandrienne enchaînait avec une clé de bras et une victoire logique. La suite s'annonçait plus périlleuse pour Ellen, opposée à la Française Boukli (23 ans/n°2), championne d'Europe en 2020 et récente médaille d'or à Tel Aviv. D'emblée, celle-ci imposa sa puissance au sol, réussissant à retourner notre compatriote sur le dos et à l'immobiliser. Fin de parcours européen pour Ellen Salens qui avait été éliminée d'emblée lors de ses deux premières participations, mais qui progresse vers son objectif : les Jeux de Paris, en 2024.

En -57 kg, Mina Libeer était opposée à la Bulgare Ilieva (30 ans/n°25) pour son entrée en lice, au deuxième tour, de cet Euro. Et si elle a mis un peu de temps avant de trouver ses marques, la Gantoise s'est logiquement imposée sur un superbe mouvement après une trentaine de secondes en prolongation. Mission accomplie donc pour Mina, confrontée à la redoutable Française Cysique, vice-championne olympique, en quarts de finale…

Déjà battue à deux reprises, dont une l’an dernier, à Lisbonne, pour le bronze européen, Mina Libeer n’est pas parvenue à prendre sa revanche. Malmenée dès le début par la puissance de la Française l’entraînant souvent au sol, notre compatriote a cédé après environ une minute de combat et n’a pas réussi à remonter le waza-ari de retard qu’elle avait encaissé. En route pour les repêchages, contre une autre Française, Priscilla Gneto (30 ans/n°8) et superbe victoire ! Mina Libeer disputera également la médaille de bronze...

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be