Toma Nikiforov disputera la finale pour le bronze au Masters !

Le Bruxellois s’est malheureusement incliné en demi-finales…

Guy Beauclercq
Belgium's Toma Nikiforov (white) and Azerbaijan's Zelym Kotsoiev compete in their men's under 100 kg category bronze medal bout during the 2022 World Judo Championships at the Humo Arena in Tashkent on October 11, 2022. (Photo by Kirill KUDRYAVTSEV / AFP)
Toma Nikiforov a pris sa revanche sur l'Azéri Kotsoiev, mais s'est incliné devant le Néerlandais Catharina. ©AFP or licensors

Toma Nikiforov combattra pour la médaille de bronze au Masters ! Le Bruxellois s’est, en effet, malheureusement incliné en demi-finales, face au Néerlandais Catharina (24 ans/n°17). Très entreprenant dès l’entame du combat, Toma a été contré sur l’une de ses attaques après un peu plus d’une minute. Dommage car, jusque-là, notre -100 kg avait été impressionnant. Pour le bronze, il retrouvera l’Israélien Paltchik évoluant devant son public à Jérusalem.

Privé de compétition depuis le Mondial il y a deux mois et demi, à Tachkent, en raison d’une blessure à l’épaule, Toma Nikiforov avait faim de combats. Opposé au Serbe Dosen au premier tour de ce Masters en -100 kg, le Bruxellois a logiquement éprouvé de la peine à se mettre en route. Après une pénalité de part et d’autre, Toma fut poussé à la prolongation face à cet adversaire de 30 ans, qu’il avait battu en 2021, à Tachkent déjà. Mais il finit par s’imposer !

Sa journée prit une autre tournure quand il fut appelé à défier le Roumain Gonzalez, tombeur du champion olympique en titre, le Japonais Wolf. Si la méfiance était de rigueur face à ce rival de 33 ans, vainqueur de leur seule rencontre (cette année, à Antalya), Toma l’emporta après seulement… 16 secondes sur un superbe mouvement ! Les poings serrés et le "Wouh !" qu’il lâcha en disaient long sur la motivation du double champion d’Europe.

Arrivé en quarts de finale, Toma retrouvait l’Azéri Kotsoiev (24 ans/n°3), celui-là même qui l’avait privé de la médaille de bronze au Mondial. Il y avait donc de la revanche dans l’air et notre compatriote ne s’en est pas privé, étranglant son adversaire qui, jusque-là, menait quatre victoires à deux face à lui pour filer en demi-finales de ce Masters, face au Néerlandais Catharina. Une première entre les deux judokas, Toma connaissant mieux son pote Michael Korrel…

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be