Judo

Le Hennuyer est plutôt content de son week-end.

"J’étais bien à l’échauffement et mes deux premiers adversaires, le Finlandais et le Français, m’ont permis de me mettre dedans. Je savais que le Japonais, c’était un cran au-dessus. L’an dernier, il a gagné Paris et Osaka, les rendez-vous les plus prestigieux ! Mais j’estime que je n’ai pas démérité. Le combat fut très tactique. Il était vif et sans doute aurais-je dû essayer de l’enfermer… Dans ce genre de combat, il faut pouvoir être plus agressif, ne pas vouloir absolument pratiquer un judo propre ! Mais je ne suis pas trop déçu, malgré tout. Je l’ai bien tenu, même si je sais qu’il en faut plus pour atteindre mes objectifs ! Arriver en quarts de finale aurait été mieux. Mais je peux évoluer et monter en puissance."