Exemptée du premier tour de ce Grand Chelem, à Budapest, Anne-Sophie Jura était opposée en -48 kg à l’Argentine Pareto, championne olympique en titre, au deuxième. Face à cette redoutable adversaire, qui l’avait déjà battue à trois reprises par le passé, la Hennuyère a livré un combat particulièrement courageux. Mais ses efforts n’ont pas été récompensés. Loin de là !

Après lui avoir déjà infligé deux pénalités pour non-combativité avant la mi-combat, l’arbitre a tout simplement éliminé Anne-So en la sanctionnant une troisième fois, après 2’42, pour fausse attaque. Une décision précipitée et trop sévère vu le mouvement entamé par notre compatriote.

Excellentes nouvelles, en revanche, pour deux autres de nos représentants qui ont réussi à atteindre les quarts de finale : Kenneth Van Gansbeke en -66 kg et Amber Ryheul en -52 kg. Tous deux sont, par conséquent, encore en course dans ce Grand Chelem.

En -60 kg, Jorre Verstraeten n’a pas réussi à prendre sa revanche sur le Français Khyar qui l’avait battu en février, à Paris, au terme d’une prolongation à suspense. Après une pénalité de chaque côté, le Belge a pourtant cru avoir pris l’avantage, mais les préposés à la vidéo ont annulé le waza-ari accordé par l’arbitre central pour son mouvement de contre. Ensuite, le Français a pris l’ascendant, marquant sur ippon juste après la mi-combat.

En -48 kg, opposée à la jeune Mongole Amarsanaa, Ellen Salens a livré un combat débridé avec un waza-ari pour chacune en moins de trente secondes ! Aucun doute : la victoire devait se jouer sur un coup de poker et celui-ci intervint après un peu plus d’une minute trente en faveur de la Mongole.

En -57 kg, Mina Libeer a commencé par remporter son combat face à la Turque Bozkurt, 19 ans. Sur un mouvement au sol, la Belge a pris l’avantage, mais son adversaire lui a rendu la pareille… On s’orientait vers la prolongation quand Mina plaça une nouvelle attaque, imparable, à cinq secondes de la fin. Ippon ! Opposée, ensuite, à la Portugaise Monteiro, la Belge s’est laissée surprendre après, à peine, trente secondes.

À suivre ce week-end…

Sam. > -70 kg : Gabriella Willems. Dim. > -100 kg : Toma Nikiforov, -78 kg : Sophie Berger.