Matthias Casse avait sans doute rêvé d’un tout autre anniversaire… Engagé en -81 kg ce vendredi, à Tel Aviv, le jour de ses 24 ans, l’Anversois a échoué au pied du podium, battu pour le bronze par le Néerlandais De Wit (25 ans/n°5). Poussé à la prolongation pour la troisième fois en cinq combats, Matthias a été renversé par son adversaire après seulement treize secondes ! Après deux victoires face au Brésilien Macedo (28 ans/n°57) par waza-ari, puis contre l’Autrichien Borchashvili (25 ans/n°25) sur pénalités, le n₁ mondial s’était incliné en quarts de finale, des œuvres du Russe Lappinagov (27 ans/n°14). Déjà en prolongation et déjà après 24 secondes. Renvoyé aux repêchages, Matthias retrouvait, alors, l’Allemand Ressel (27 ans/n°7) qu’il avait déjà rencontré à six reprises pour un bilan de trois victoires partout. Le combat s’engagea logiquement sous le sceau de la méfiance jusqu’à ce que Casse trouve l’ouverture, après 2’30.

En -70 kg, Gabriella Willems n’a pas réussi à imiter Sami Chouchi en battant la championne du monde en titre. Après une pénalité de chaque côté, la Française Gahié (24 ans/n°1) s’est, en effet, imposée sur un magnifique mouvement. Cette défaite n’enlève pourtant rien au remarquable parcours de Gaby qui a éliminé la Russe Prokopenko (28 ans/n°31) par une clé de bras, puis la Britannique Howell (30 ans/n°12) sur pénalités. Se retrouvant en quarts de finale, la Liégeoise poussa encore la Néerlandaise Van Dijke (25 ans/n°2), future médaillée de bronze, à la prolongation. Malgré sa résistance, tout en prenant quelques initiatives, Gaby finit par s’incliner, retrouvant alors en repêchages l’Italienne Bellandi, qu’elle avait déjà battue deux fois, en 2016 et en 2018. Et elle confirma sa suprématie en étranglant son adversaire pour avoir le droit de disputer ce fameux combat pour la médaille de bronze. Cette fois, sans succès.