Sami Chouchi la tient sa victoire sur Matthias Casse ! Au terme d’un combat pour le bronze aussi acharné, tendu et indécis qu’en novembre, à Prague, le Bruxellois a battu l’Anversois sur un mouvement où… les deux ont cru avoir marqué. Mais l’arbitre a bel et bien attribué la victoire à Sami. Depuis le début du face-à-face, celui-ci se montrait plus entreprenant, plus agressif (dans le bon sens du terme…) que son rival national en -81 kg.

Par deux fois, Matthias parvint à échapper à la défaite en retombant sur le ventre. Mais, alors qu’ils disputaient la prolongation (comme à Prague) depuis 3’05, Sami Chouchi a trouvé l’ouverture et s’y est engouffré pour décrocher une superbe médaille. Et il l’appréciera particulièrement, lui qui n’était, il est vrai, plus monté sur un podium international depuis septembre 2019, à… Tachkent !

Auparavant, Sami Chouchi a signé deux succès convaincants, contre le Moldave Marian (21 ans/n°123) et, surtout, le Sud-Coréen Lee (25 ans/n°30). Arrivé en quart, le Bruxellois n’avait pourtant pas réussi à prendre sa revanche sur l’Italien Parlati (23 ans/n°18), qui l’avait déjà battu au Masters, à Doha. Sami fut très malheureux lors de ce face-à-face, concédant sa défaite sur le gong ! Repêché, il s’était quand même bien repris, lui aussi face à un Ouzbek, Boboev (27 ans), lequel montait de catégorie, passant des -73 aux -81 kg.

Quant à Matthias Casse, il avait enchaîné deux victoires expéditives, face au Slovaque Stancel (26 ans/n°64) et à l’Italien Esposito (26 ans/n°29). Mais, ensuite, l’Anversois avait mis plus de dix minutes pour écarter le Mongol Nyamsuren (31 ans/n°38) en quart de finale. Une débauche d’énergie qui lui a sans doute coûté la victoire, face à l’Ouzbek Boltaboev (25 ans/n°9) en demi, et la finale pour l’or de ce Grand Chelem. Devant son public (et oui !), Boltaboev confirmait ainsi sa belle médaille d’or décrochée à Tel Aviv.

Aucun doute : cette nouvelle finale, pour le bronze, entre Matthias et Sami valait encore la peine d’être vécue car nul n’avait oublié l’intensité de leur précédent face-à-face sur la scène internationale en novembre, à Prague, avec la victoire du n°1 mondial au bout d’un suspense de près de dix minutes !