La Fédé internationale Judo (IJF) a confirmé la suspension de son homologue iranienne, désormais menacée de manquer les Jeux de Tokyo, en raison de son refus de rencontrer des judokas israéliens.

Suspendu à titre provisoire le 18 septembre par l'IJF, l'Iran a vu sa sanction confirmée jusqu'à nouvel ordre par l'autorité du judo mondial pour avoir obligé l'un de ses judokas, Saeid Mollaei (-81 kg), à perdre afin d'éviter de rencontrer un judoka israélien, Sagi Muki pour ne pas le citer, lors du Mondial en août, à Tokyo.