Prévu le 7 novembre (un moment envisagé sur deux jours, les 7 et 8...), à Tournai, le rendez-vous national n’aura pas lieu cette année. En cause : l’incertitude, née de la recrudescence du Covid-19 en Belgique, autour de l’organisation qui concerne de nombreux judokas, mais aussi des arbitres, entraîneurs et dirigeants.

Un coup dur pour Bernard Tambour, président du Top Niveau, qui espérait beaucoup de cette fête du judo dans son fief de Tournai et qui avait, pour l’occasion, lancé quelques invitations, triées sur le volet, compte tenu justement de la crise sanitaire qui sévit dans notre pays.