"Une petite blessure, dont je ne suis pas encore tout à fait rétabli, m’oblige malheureusement à continuer de me soigner et, par conséquent, à déclarer forfait pour le Grand Chelem de Budapest !"

C’est avec ces quelques mots que Matthias Casse a annoncé, ce lundi après-midi, qu’il renonçait à s’aligner en fin de semaine, dans la capitale hongroise, où est prévue la reprise des compétitions en judo. Après Charline Van Snick, Sami Chouchi, Dirk Van Tichelt, Malik Umayev et Roxane Taeymans, l’Anversois est le sixième Belge, pour diverses raisons, à déclarer forfait pour ce rendez-vous.

"J’ai pris cette décision en concertation avec mon entraîneur, Mark Van der Ham, et le Directeur technique, Koen Sleeckx. Nous sommes rapidement tombés d’accord sur le fait que je ne devais prendre aucun risque et me rétablir complètement avant de combattre. Il est évident que c’est une énorme déception pour moi parce que, comme beaucoup, je mourais d’envie de retrouver la compétition après tous ces mois..."

Actuel n°1 mondial en -81 kg, Matthias Casse ne sera pas le seul absent dans sa catégorie puisque l’Israélien Muki, n°2, et l’Allemand Ressel, n°3, manqueront également à l’appel. Plus généralement, la liste des engagés en vue de ce Grand Chelem hongrois évolue presque d’heure en heure et la tendance est à la diminution avec, ce lundi après-midi, 463 judokas, provenant de 69 nations.