L’Anversoise s’est offert la médaille de bronze en -70 kg, ce lundi, à Perth, alors qu’elle était dos au mur, privée de subsides par Sport Vlaanderen...

Enfin ! Roxane Taeymans a dû partir à l’autre bout du monde, à Perth (Australie), pour enfin goûter, à nouveau, au bonheur d’un podium, son dernier datant de juin, à Cluj. Mais celui-ci a une saveur particulière pour l’Anversoise de 28 ans parce qu’elle était dos au mur, privée de subsides par Sport Vlaanderen…

La réunion d’évaluation à l’issue de son élimination précoce au Mondial, fin août, à Tokyo, s’était particulièrement mal déroulée pour Roxane, privée de tout subside et obligée de financer elle-même ses entraînements et compétitions. Heureusement, la Fédé néerlandophone lui a octroyé un sursis jusqu’à la fin de cette année, prenant en charge avec Top Judo Anvers et le club de Mortsel tous les frais de déplacement et d’hébergement à Abou Dhabi et à Perth !

Et Roxane Taeymans les en a remerciés de la plus belle manière en décrochant cette médaille de bronze, au bout du suspense. Car ce ne fut pas facile… Au premier tour, l’Anversoise, n°35 olympique, a ainsi mis 9’46 pour écarter la coriace Jamaïcaine Drysdale Daley, n°100, avant de s’incliner logiquement face à l’Autrichienne Polleres, n°4. Repêchée, Roxane a, alors, éliminé la Polonaise Pogorzelec, n°36, pour avoir le droit de disputer ce fameux combat pour la médaille de bronze.

Et, face à l’Australienne Coughlan, n°26, Roxane Taeymans a tout donné au cours d’un face-à-face, intense et indécis, qui se termina après 5’21 sur une troisième pénalité infligée à son adversaire. Mais peu importe la manière, l’essentiel est là, la médaille ! Celle-ci lui rapporte 350 points au ranking olympique, ce qui permet à notre compatriote de remonter dans le Top 30, non loin de la qualif. Oui, Roxane Taeymans se relance pour Tokyo 2020 ! Envers et contre tout…