Petite déception pour Sophie Berger ce dimanche, à Zagreb, où avait lieu le premier Grand Prix d’après-Tokyo. La Liégeoise de 24 ans s’est, en effet, inclinée pour le bronze en -78 kg face à l’Allemande Zenker. Après avoir encaissé une pénalité, à mi-combat, pour non-combativité, Sophie a été immobilisée par son adversaire qui a pris sa revanche de leur affrontement datant de 2019, à Luxembourg, et où notre compatriote l’avait emporté.

Auparavant, Sophie Berger avait été battue en quarts de finale par la Britannique Reid sur waza-ari. Renvoyée en repêchages, la Liégeoise s’était bien ressaisie, écartant l’Allemande Schmid par ippon après 1’41 en prolongation. Résultat final : Sophie se classe cinquième.

En -90 kg, Karel Foubert s’est, lui, imposé au premier tour face à l’Américain Knauff avant de concéder la défaite, des œuvres du Hongrois Goz, mieux classé que lui au ranking mondial.

En -52 kg, Amber Ryheul n’a pas manqué son retour à la compétition vendredi, s’offrant, elle, sa première médaille en Grand Prix et non des moindres puisqu’elle a décroché l’or ! Pour y parvenir, Amber a battu la Française Gneto, qu’elle a immobilisée après 2’46 en prolongation.

Amber Ryheul a ainsi confirmé tout le bien qu’on pense d’elle depuis son titre de championne d’Europe -23 ans en novembre 2019. Elle a également poursuivi sa série de victoires (3-1) face à Astride Gneto, qu’elle avait battue en juin, à Budapest, dans le cadre du Mondial.