Battue d’emblée par la Monténégrine Pekovic, la Liégeoise s’est ressaisie pour monter sur le troisième marche du podium à l’Euro espoirs (-23 ans).

Après la médaille d’or décrochée, vendredi, par Amber Ryheul en -52 kg, Sophie Berger, n°49 mondiale, s’est offert le bronze en -78 kg, ce dimanche, à Izhevsk (Russie), où avait lieu l’Euro espoirs (-23 ans). Mais ce podium relève du miracle pour la Liégeoise de 22 ans… Exemptée du premier tour, vu son statut de tête de série n°4, Sophie a disputé son premier combat au stade des quarts de finale, face à la Monténégrine Pekovic, future championne d’Europe. Battue sur un waza-ari, notre compatriote a heureusement été repêchée, écartant, alors, la Roumaine Sirbulet pour avoir le droit de disputer le bronze à la Néerlandaise Lucassen, n°45.

Et, là, au terme d’un face-à-face indécis et stressant, Sophie Berger s’est imposée par waza-ari, après avoir retourné son adversaire au sol peu après la mi-combat. Une médaille franchement inespérée ! Éliminée d’emblée (!) l’an dernier, à Gyor (Hongrie), la protégée de Nicole Flagothier à la Fédé francophone a ainsi pris sa revanche. Il est vrai qu’elle affichait la forme ces derniers temps avec une victoire, mi-septembre, à l’European Open de Luxembourg. Auparavant, Sophie avait également décroché le bronze, en juin, à Cluj. Reste à franchir le palier des Grands Prix et Grands Chelems pour espérer briguer une qualification olympique…