Excellente nouvelle pour les judokas francophones ! Après de multiples recherches, contacts et tractations, Cédric Taymans leur a déniché des stages à l’étranger, où ils trouveront de bons sparring-partners pour préparer 2021, dont le Masters (du 11 au 13 janvier, à Doha) pour certains.

L’équipe masculine s’est ainsi envolée ce dimanche, à destination de Tel Aviv, en Israël, où se trouve déjà… Toma Nikiforov. Accompagné par Frédéric Georgery, Jorre Verstraeten, Kenneth Van Gansbeke, Sami Chouchi et Yves Ndao s’y entraîneront jusqu’au 22 décembre.

L’équipe féminine se rend à partir de ce lundi, en France, jusqu’au 17, puis au Portugal, jusqu’au 23, avec le Directeur technique de la FFBJ en personne. Nos élites Anne-Sophie Jura, Loïs Petit, Jente Verstraeten, Charline Van Snick, Gabriella Willems et Sophie Berger sont toutes du voyage.

"Ce ne fut pas facile à organiser ! Nous aurions préféré que tous nos judokas se retrouvent au même endroit, mais ce n’était pas possible… Et puis, les déplacement et hébergement sont encore très délicats en raison de la crise sanitaire sévissant dans certaines régions !" explique Cédric Taymans.

Il n’empêche, le DT a trouvé ! Tout profit pour les judokas et, en particulier, ceux qui préparent activement le Masters, à l’instar de Jorre Verstraeten, Sami Chouchi, Charline Van Snick et Gaby Willems.