Il s’agit de Saeid Mollaei, champion du monde 2018 en -81 kg, la catégorie de Matthias Casse et de Sagi Muki. Mollaei est ce judoka iranien qui, lors du Mondial 2019, à Tokyo, a dénoncé les pressions et même les menaces des autorités de son pays pour qu’il déclare forfait, notamment face à Casse, et ce, pour ne pas avoir à combattre contre… l’Israélien Muki. Saeid Mollaei défend désormais les couleurs de la Mongolie. 

Et il est très populaire en Israël pour avoir défié l’Iran qui le considère comme un ennemi du peuple. Mollaei et Muki ne se sont pas encore défiés sur le tatami, mais s’étaient retrouvés en février dernier, à Paris, pour sceller leur amitié, moment immortalisé par une photo dans L’Esprit du Judo.