Les deux judokas belges médaillés lors de l'Euro de Minsk sont rentrés en Belgique, ce matin, via l'aéroport de Charleroi où Matthias Casse, sacré champion d'Europe en -81kg, et Jorre Verstraeten (bronze en -60kg) ont été salués par un petit comité d'accueil très enthousiaste. À l'exception de Charline Van Snick, rentrée plus tôt, toute la délégation était présente et, en son sein, Toma Nikiforov nous a donné des nouvelles plus précises de son état de santé. 

Pour rappel, le Schaerbeekois a été victime d'une luxation de l'épaule gauche lors de son combat de repêchages perdu face à Daniel Mukete et une déchirure partielle de la capsule antérieure a été observée.

«Les résultats des examens médicaux passés à Minsk se sont révélés plutôt rassurants », explique Toma. «La capsule est abîmée et il y a une petit déchirure à l'insertion du biceps, mais au moins j'évite l'opération ! Juste après le combat, mon épaule ne me faisait pas encore trop mal mais le lendemain matin, au réveil, je peux vous dire que j'ai dégusté !»

Pour autant, Toma Nikiforov ne compte pas rester inactif trop longtemps. « Trois ou quatre jours, max ! » lance-t-il dans un clin d'oeil. « Dès ce mercredi, je pars en Bulgarie et j'entamerai alors ma rééduction pour les six prochaines semaines. »

Autrement dit, il restera peu de temps avant les championnats du monde de Tokyo (25-31 août). « Normalement, je ne ferai plus de compétition d'ici là ! De toute façon, ma base physique ne va pas disparaître comme ça », souligne-t-il. « Il me restera encore suffisamment de temps pour effectuer une bonne préparation pour le Japon. »