Après une première journée assez décevante, la délégation belge engagée à Istanbul a retrouvé le sourire, ce samedi, grâce à deux de ses jeunes représentants. William Diantete et Nesrine Bougrine n’ont pas vingt ans, mais ils se sont illustrés lors de cette reprise des compétitions.

En -84 kg, William Diantete a écarté le Finlandais Kulovuori (4-2) avant de tenir tête au n°5 mondial, le Kazakh Yuldashev (0-0), déclaré vainqueur par décision des arbitres. Repêché, William a éliminé l’Azéri Abdullayev (0-0), aussi sur décision, puis a livré un beau combat face à l’Égyptien Ramadan. Alors qu’il menait 1-0, le Bruxellois a malheureusement été disqualifié pour sortie illicite du tatami. Dommage…

Toujours en -84 kg, exempté du premier tour, Anouar Bougrine s’est ensuite incliné devant l’Ukrainien Toroshanko (0-3). Whalid Deghali a, lui, remporté son premier combat face au Jordanien Juaidi (5-0), puis a résisté au n°2 mondial, l’Iranien Poorshab (0-1). Repêché, Whalid est tombé sur le Hongrois Gyorgy (2-2), victorieux pour avoir été le premier à marquer.

En +84 kg, Luca Costa s’est imposé face au Hongrois Molnar (2-1) avant de subir la loi du n°2 mondial, l’Iranien Ganjzadeh (0-7). Repêché, Luca n’a pas pu franchir l’obstacle égyptien Mahmoud (1-3).

Côté féminin, nos deux karatékas en -61 kg se sont inclinées dès leur entrée en lice. Nele De Vos contre la Norvégienne Alstadsaether (0-0, décision) et Céline Pottiez contre la Russe Golubeva (2-3). En -68 kg, Luana Debatty a subi le même sort face la n°3 mondiale, l’Égyptienne Abdelaziz (1-6), puis contre l’Autrichienne Buchinger (0-7). Nawal Ettaleb n’a pu réussir mieux contre la Croate Vukoja (2-3).

Dans cette catégorie, l’heureuse surprise est venue de Nesrine Bougrine (n°148 mondiale) qui disputera, ce dimanche, la finale pour la médaille de bronze après avoir battu l’Espagnole Mejias (4-3), puis perdu de justesse face à la n°5 mondiale, l’Italienne Semeraro (6-7), qualifiée pour l’or. Repêchée, Nesrine s’est encore offert deux victoires très convaincantes, contre la Macédonienne Stefanovska (4-1) et la Kosovare Curri (2-1). Son adversaire pour le bronze : l’Azérie Zaretska, n°1 mondiale !

Ce dimanche, dans le bloc final, Nesrine s'est logiquement inclinée sur le score de 2-10.

Enfin, en +68 kg, Ophélie Mulolo a perdu face à la Suissesse Bruederlin (0-3).