Une semaine après Bilal Laggoune et Michel Garcia en Angleterre, ce sont deux autres boxeurs belges qui se produiront hors de nos frontières ce vendredi. Il s’agira d’une première pour Meriton Karaxha, qui a beaucoup tourné en Belgique depuis ses débuts pros en 2013 (29 victoires, 5 défaites, 3 nuls) et a donc décidé de franchir le pas à 29 ans. Après avoir conquis en ce début d’année le titre IBO international des welters puis une victoire expéditive à Roosdaal, le bouillant Albanais a décidé de répondre au défi en dix rounds lancé par l’Allemand Abass Baraou (10-1), quinzième mondial et double champion WBC international des super-welters. En 2018, dans un contexte similaire, Baraou avait dominé un autre Belge, Sacha Yengoyan, aux points. À Ilsenburg, Meriton Karaxha rêve, lui, bien sûr d’une autre issue.

"Je me suis préparé pendant plusieurs semaines à Marbella, où j’ai pu mettre les gants avec d’excellents sparring-partners. Je suis prêt !", assure Mr TNT, à la recherche d’un coup d’éclat pour lancer sa carrière internationale.

De son côté, le super-léger bruxellois Mohamed El Marcouchi (28-2) a pris la direction de Bilbao, en Espagne, après avoir accepté, dans un délai assez court, d’affronter Jonathan Alonso (20-1) en huit rounds et dans une soirée promue par Matchroom. Une belle vitrine que le styliste de 33 ans va tenter d’exploiter au mieux…