33 athlètes du monde entier ont pris le départ de la 10e édition de Red Bull X-Alps - la course d'aventure la plus dure au monde mêlant parapente, course à pied, bivouac et orientation. Depuis le dimanche 20 juin, ils traversent les Alpes en parapente et à pied sur 1.238 kilomètres, de Salzbourg au Mont Blanc et retour. La course se déroule à travers cinq pays : Autriche, Allemagne, Suisse, France et Italie. Les 33 participants ont pris le départ à Salzbourg. Passant par divers points de contrôle, ils se dirigent vers l'emblématique Mont Blanc avant de revenir à la ligne d'arrivée à Zell Am See, en Autriche. Notre compatriote Tom de Dorlodot était au départ pour la huitième fois !

© Red Bull

Nous étions avec Tom sur le départ de la course, le 20 juin 2021. Le ton était à l’impatience et l’excitation de débuter cette nouvelle aventure.
« Aujourd’hui, on est au Hangar-7. C’est un peu le camp de base de Red Bull en Autriche. Et on vient de faire la conférence de presse des Red Bull X-Alps. Et demain, le 20 juin, c’est le grand départ de la course, et je suis vraiment impatient d’attaquer cette aventure. Je me sens bien. J’avais l’habitude d’être un petit peu plus stressé mais là j’ai l’impression que c’est quelque chose d’acquis. Je connais quand même bien la musique et je suis très bien préparé cette année. J’ai une très bonne équipe, la logistique est prête. La préparation paye, physiquement je me sens très bien, le matériel est exceptionnel. » déclare Tom.

Un bon matériel et une bonne préparation. Voici les deux taglines du Belge. En effet, pour cette édition 2021 des X-Alps, il a énormément travaillé avec ses partenaires afin de développer le meilleur matériel possible. De plus, il s’est entrainé minutieusement pour atteindre un niveau encore jamais atteint.
« Cette année, j’avais vraiment fait le choix de me focaliser sur les X-Alps, physiquement je suis à un niveau que je n’avais jamais atteint précédemment. », explique Tom.

Les heures de recherches et développement sur le matériel ont permis d’arriver à d’excellents résultats. Tom a en effet la chance d’être entouré de partenaires solides qui lui laissent la possibilité de s’exprimer. Il a, par exemple, travaillé sur la légèreté, le confort ou encore la fiabilité de son matériel de vol avec son partenaire Supair. Ce même partenaire lui a également permis de choisir la voile qu’il voulait, même auprès des autres marques. Une chance, et une belle marque de confiance.
« Alors, j’ai un sac qui est vraiment extrêmement léger. Dans mon sac, j’ai une sellette qui est vraiment très légère. On a beaucoup travaillé avec mon partenaire Supair. J’ai un parachute de secours. J’ai un parapente évidemment, qui lui aussi fait autour de 3 kilos, ce qui est hallucinant parce que c’est clairement l’aéronef le plus léger au monde. En tout, j’ai 6 kilos et demi sur le dos. » explique le Belge.

Seuls les athlètes les plus forts sont sélectionnés pour le Red Bull X-Alps, tant sur le plan physique que mental. Après tout, il s'agit d'une lutte contre les autres participants, les Alpes, les conditions météorologiques souvent très difficiles, et surtout contre soi-même. Lors de la première édition en 2003, 3 athlètes ont atteint l'arrivée. En 2005, 2009 et 2011, seuls deux athlètes et en 2017, cinq participants ont franchi la ligne d'arrivée. Tom de Dorlodot a terminé pour la première fois lors de sa septième édition. En 2019, il a terminé à la dixième place.
« Je me sens complètement prêt à donner le meilleur de moi-même », déclarait Tom de Dorlodot quelques jours avant la course. « L'année a été très intense de toute façon. Ma petite fille est née en mars, j'ai donc eu des journées d'entraînement très longues suivies de nuits très courtes. La préparation parfaite pour la course (rires). Il y a tant de choses auxquelles il faut penser : étudier le parcours, faire attention à son alimentation, s'assurer que l'on est physiquement prêt et que tout est en ordre sur le plan logistique ... Les préparatifs se sont déroulés sans problème et je me sens prêt, même si on ne peut jamais être totalement préparé pour une course aussi extraordinaire. » développe le parapentiste Belge.

Suivez toutes les aventures de Thomas sur ses réseaux sociaux :

Instagram: @tomdedorlodot (https://www.instagram.com/tomdedorlodot/)

Instagram : @searchprojects (https://www.instagram.com/searchprojects/)

Facebook: @thomasdedorlodot (https://www.facebook.com/thomasdedorlodot/)