La ligne droite devrait s'offrir à un francophone

BRUXELLES Au moment où les spécialistes du marteau se produiront à... Kessel-Lo pour l'attribution des médailles nationales (décernées à Bruxelles !), les autres disciplines des Championnats de Belgique seront, elles, représentées au stade Roi Baudouin, ces samedi (pour les séries) et dimanche (pour les finales). Inutile de chercher bien loin la tête d'affiche de ce rendez-vous puisque Kim Gevaert, dispensée des séries (lire ci-dessus), a tenu à être présente pour s'emparer, très certainement, de deux nouveaux titres nationaux, sur 100 m et 200 m. Ce qui, en cas de succès, constituerait déjà le septième doublé de la Brabançonne, le troisième consécutif. Derrière la double vice-championne d'Europe, on sera attentif aux performances des autres sprinteuses en lice pour une place dans l'équipe de relais 4x100 m en vue des Championnats d'Europe de Göteborg pour lesquels il va falloir établir une hiérarchie claire : Hanna Mariën, Elodie Ouedraogo (qui fait sa rentrée), Frauke Penen, Katleen De Caluwe mais aussi Olivia Borlée, Elisabeth Davin et Eline Berings. Mariën, Ouedraogo et Borlée seront, par ailleurs, en lice sur 200 m également.

Le sprint masculin, sur lequel planera l'ombre d'Erik Wijmeersch, se résumera à un duel entre athlètes francophones, Kristof Beyens se réservant pour le 200 m qui le verra peut-être réussir enfin le minimum européen. Anthony Ferro et Xavier De Baerdemaker se présentent ainsi comme les favoris de l'épreuve, avec Nathan Bongelo et... Jonathan Nsen- ga (qui tentera de s'imposer aussi sur 110 m haies) comme outsiders. Le 400 m, lui, devrait aboutir à une explication entre Cédric Van Branteghem, les jeunes Jonathan (qui vise les 46.70 qualificatifs pour les Mondiaux juniors) et Kevin Borlée, Nils Duerinck et Mathieu Schoeps (objectif : 46.34).



© La Dernière Heure 2006