Les championnats de Belgique prévus ce week-end n’en porteront pas le nom. Et pour cause !

Baptisée "Open Belgian Qualification Meet", la compétition organisée samedi et dimanche au Wezenberg, à Anvers, ne s’adressera qu’aux nageurs concernés par les Jeux olympiques, par les championnats d’Europe de Budapest ou par l’Euro juniors de Rome.

"Pour ces deux dernières compétitions, il s’agira de l’une des deux dernières possibilités de se qualifier puisqu’il ne reste plus que ce week-end et le suivant avant la date butoir, précise le directeur technique francophone, Philippe Midrez. Mais (NdlR : à la différence de ce qui s’est passé en février en athlétisme) il n’était pas question d’appeler cette compétition championnats de Belgique à partir du moment où tout le monde ne peut pas y prendre part et où les nageurs ne disposent pas tous des mêmes conditions d’entraînement pour se préparer. Mais le meeting reste reconnu par la Fédération internationale de natation, ce qui permettra de valider, le cas échéant, de nouveaux temps-limites."

Côté francophone, on attend peu de nouvelles qualifications chez les seniors pour Budapest.

"Le contingent de nageurs attendus pour Budapest est plus ou moins complet, indique Philippe Midrez. Beaucoup sont déjà qualifiés en individuel. En revanche, on peut s’attendre à une belle bataille pour les relais. Certains protagonistes du meeting pourraient, en effet, en profiter pour tenter de bouleverser la hiérarchie actuelle et d’intégrer le top 4."

Ce ne sera pas le cas de Florine Gaspard qui ne s’alignera pas ce week-end. La Bastognarde avait fait part, en fin de semaine passée, du fait qu’elle ne chasserait plus le minimum pour les championnats d’Europe, sans autre précision. On apprend aujourd’hui qu’elle aurait décidé de quitter le centre d’entraînement de la FFBN à Liège.