Objectif de la diesel : gagner le Mans en 2008

PARIS Trois à quatre cents journalistes internationaux étaient réunis hier sur une piste d'essais en banlieue parisienne, pour assister aux premiers tours de roues officiels de la Peugeot 908 HDi FAP.

Avec un retard d'un an sur Audi et d'une quinzaine de jours sur leur propre programme, la marque au Lion s'attaque donc à un nouveau défi : quatorze ans après le deuxième et dernier succès du proto 905 dans la Sarthe, Peugeot se relance en endurance avec cette fois l'ambition d'imposer sa technologie diesel avec ce nouveau moteur V12 HDi doté d'un filtre à particules.

"Un an après avoir quitté le WRC, c'est le restart pour Peugeot Sport ", a indiqué Frédéric Saint-Geours, le patron de Peugeot. "Nous sommes partis d'une feuille blanche voici un an pour construire ce prototype fermé nous offrant un avantage aérodynamique et de rigidité de châssis par rapport à nos concurrents. Nous nous sommes lancés dans ce marathon à une allure de sprint. Dès lors, nous affrontons ce nouveau challenge avec humilité. Nous n'espérons pas atteindre le sommet de suite. Nous sommes engagés à ce niveau pour au moins trois ans. Notre objectif est d'apprendre en 2007 afin de pouvoir lutter pour la victoire face à Audi l'année prochaine."

Scrutée à l'orée du bois, la 908 HDi encore dans une livrée brut de carbone est apparue sur l'ovale de Mortefontaine encadrée de six 407 STW conduites par ses six futurs pilotes : pas de scoop de ce côté-là avec, comme annoncé hier, les Français Stéphane Sarrazin, Nicolas Minassian et Sébastien Bourdais, le pilote d'essais Ferrari F1 Marc Gené, le Portugais Pedro Lamy et la vraie star du jour - plus que le proto dont une maquette avait déjà été dévoilée au dernier Salon de Paris - Jacques Villeneuve, fraîchement débarqué de la F1.

La bonne surprise pour les fans de sports moteurs est que le V12 de 700 chevaux (avec un couple phénoménal de 1.200Nm) rugit nettement plus que le silencieux mazout des R10. Déjà un bon point. Pour le reste, après 800 km de déverminage au Castellet, la 908 alignée par l'équipe de Serge Saulnier s'apprête à suivre un programme d'essais intensifs (avec comme ingénieur d'exploitation le Namurois Christian Deltombe, un autre ancien de l'équipe WRC) passant d'abord par Sebring. "20.000 km de tests sont prévus en plus de notre participation aux six courses de la Le Mans Series avec deux autos."

Une série qui passera les 18 et 19 août prochains à Francorchamps pour les 1.000 Km de Spa. L'occasion pour les spectateurs belges de découvrir des Peugeot 908 qui risquent de faire grand bruit dans le monde de l'endurance.



© La Dernière Heure 2007