Le Comité international olympique (CIO) va revoir l'organisation du relais de la flamme olympique après les incidents qui ont émaillé cette année son passage dans différents pays, mais pas en abandonner le principe


PEKIN "La commission exécutive qui siégera après les Jeux de Pékin va revoir les conditions du déroulement du relais de la flamme, mais je refuse d'envisager son abandon", a indiqué M. Rogge lors de la première journée de la 120e session du CIO.

"Le relais de la flamme attire les journalistes et les journalistes attirent les manifestants", a-t-il ajouté.

Plusieurs étapes internationales du relais de la flamme ont été perturbées au printemps, surtout à Londres, Paris et San Francisco, où des manifestants pro-tibétains ont protesté contre la répression chinoise au Tibet.

© La Dernière Heure 2008