Autres sports

Une cinquantaine de sportifs belges ayant réussi des performances au plus haut niveau européen voire mondial ont été reçus jeudi au Palais royal à Bruxelles. 

A moins d'un an des prochains Jeux olympiques et paralympiques, la plupart ont déjà les yeux rivés vers Tokyo. Les Red Lions, qui ne savaient pas encore au moment de la réception donnée par le couple royal qu'ils avaient décroché le Trophée National du Mérite Sportif, ne semblent pas se lasser de ces mises à l'honneur qui sont devenues très fréquentes pour eux depuis qu'ils ont décoché titre mondial en décembre dernier.

"C'est presque une habitude oui, mais c'est surtout un grand honneur", s'amusait Vincent Vanasch. "Tout le monde n'a pas la chance d'être reçu au Palais, c'est un signe que cela s'est bien passé pour nous pendant l'année. On espère revenir en août avec une médaille olympique."

A Tokyo, les hockeyeurs, champions du monde et d'Europe, ne viseront rien d'autre que l'or. "Il nous reste encore beaucoup de préparation, si les Jeux commençaient demain, on ne serait pas prêts. On va travailler dur, parce que les autres nations vont vouloir notre peau", assure le portier des Red Lions.

Pour Remco Evenepoel, il s'agissait d'une grande première, mais lui aussi espère revenir au Palais avec une médaille après les Jeux. "Je suis très fier d'être ici, c'est le couronnement d'une belle première saison chez les professionnels", estime le jeune prodige.

L'année prochaine sera celle, toujours délicate, de la confirmation attendue de son énorme potentiel. "Les Jeux et les Championnats du Monde auront lieu sur des parcours qui me conviennent, mais ce sera plus dur", souligne-t-il, puisqu'il sera encore davantage surveillé par ses adversaires. "La course dépend de beaucoup de facteurs, d'aspects tactiques, de la forme du moment... Mais je vais en tout cas tout faire pour continuer à gagner."

Elise Mertens est elle devenue la première joueuse Belge à décrocher un titre en Grand Chelem, en double. Un résultat qu'elle espère annonciateur d'une prochaine saison encore plus prolifique. "J'en veux toujours plus, même si le niveau ne cesse d'augmenter. J'aime jouer le double, je m'entends très bien avec ma partenaire Sabalenka et j'espère qu'on pourra encore avoir de bons résultats, mais le simple reste ma priorité."