Grâce à un nouveau record personnel de 76,25 points, l'Anversoise de 22 ans est en bonne posture avant le programme libre de samedi. Si la Russe Kamila Valieva, favorite au titre continental, semble intouchable grâce à un nouveau record du monde (90,45 pts), Hendrickx a pris le meilleur sur deux autres Russes, Alexandra Trusova (75,13) et la championne du monde Anna Shcherbakova (69,05).

La protégée de son frère Jorik a amélioré de près de deux points son précédent record personnel, réalisé en novembre au Grand Prix d'Italie (73,52). "Je ne peux pas y croire", a lancé la Belge, se décrivant comme "très émotionnelle". "Les Russes sont tellement fortes. J'étais nerveuse avant de monter sur la glace et toutes les émotions sortent maintenant. Je savais que j'avais le niveau pour m'illustrer à ce niveau. C'est arrivé et j'en suis très heureuse", a déclaré Loena Hendrickx, 5e des derniers Mondiaux.

La native de Turnhout a été la dernière à entrer sur la glace du Tondiraba Ice Hall mais cela ne l'a pas perturbée pour autant. "Cela m'importe peu. Je pense même que cela me rend meilleure, ça me stimule. Je ne m'attendais pas à battre mon record car j'aurais pu mieux exécuter certaines choses. Je sais désormais que je suis capable d'obtenir encore une meilleure note."