Septième du slalom de Val d’Isère dix jours plus tôt, Armand Marchant n’a pu reproduire sa performance et accrocher un top 10 lors de l’épreuve nocturne de Madonna di Campiglio disputée ce mercredi soir en Italie.

Le skieur de Thimister, âgé de 24 ans, s’est classé 14e (1:36.18) du deuxième slalom de Coupe du monde de la saison. Celui-ci a été remporté par le Norvégien Sebastian Foss-Solevaag (1:34.59), champion du monde de la spécialité, après la chute inattendue du Français Clément Noël, sorti à une porte de l’arrivée alors qu’il avait une avance très confortable d’une seconde ! Tom Verbeke, le second Belge engagé, n’a, lui, pas terminé la première manche sur la mythique Canalone Miramonti.

Parti avec le dossard 23, Armand Marchant, qui est resté un peu en dedans sur le premier tracé, a assuré sa qualification pour la seconde manche en signant un chrono de 47.75 bon pour la 26e place, à 2.02 du temps de référence signé par Clément Noël (45.73), le Français reléguant son plus proche poursuivant à plus d’une demi-seconde.

Le n°1 belge s’est donc élancé en cinquième position sur le deuxième tracé et s’est bien rattrapé, livrant une manche solide mais sans éclat (48.43, le 10e chrono d’ensemble) certes sans pouvoir aller chercher le Suisse Loïc Meillard, excellent sur cette seconde manche. Après le passage des ténors, Armand Marchant a ensuite logiquement rétrogradé au classement et pris finalement la 14e place de l’épreuve. Le Français Alexis Pinturault et le Suédois Kristoffer Jakobsen complètent le podium, à 10 et 11 centièmes de Foss-Solevaag.

"Je suis content du résultat final", estime Armand Marchant. "La première manche avait été tracée putôt dans l’axe, ce que je n’apprécie pas particulièrement. Le haut du parcours était bon mais ma deuxième partie de course n’était pas terrible sur cette neige relativement agressive, où il faut encore que je progresse. Le deuxième tracé me convenait beaucoup plus et j’ai réussi à bien m’exprimer sur certaines portions. Voilà, une quatorzième place, ça fait encore de beaux points pour le classement de slalom. Je suis content, je construis petit à petit mais il reste encore du travail avant d’aller chercher de meilleurs résultats. Ce résultat me permet en tout cas de bien terminer l’année et je vais continuer sur cette dynamique au mois de janvier qui promet d'être assez dense."