C’est à l’hôpital AZ de Diest que Marieke Vervoort a, samedi matin, appris qu’elle était 2e de notre grand sondage Le Sportif Préféré des Belges

La veille, l’athlète paralympique était sortie de deux jours de coma, dans lequel elle avait été plongée pour la soulager de ses douleurs, et suite à des inquiétudes quant à son rythme cardiaque anormalement élevé. "Je me sens mieux mais je reste encore faible", a-t-elle déclaré à Het Nieuwsblad.

La Brabançonne lutte avec courage contre la maladie, qui, malheureusement, gagne du terrain…

Celle qui a encore gagné une médaille d'argent aux Jeux de Rio sur 400 mètres se bat contre une maladie dégénérative incurable.