Autres sports

La Trudonnaire a signé une formidable prestation d'ensemble avec un total de 56,033 points, ce qui lui vaut une magnifique place d'honneur... Le titre est revenu à l'inévitable Américaine Simone Biles...

La quatrième et dernière rotation a malheureusement sonné le glas des espoirs de podium de Nina Derwael, ce jeudi, à Stuttgart, où avait lieu la finale du concours général féminin. Au saut, la Trudonnaire a, certes, amélioré sa note des qualifications (13,200 pts) avec 13,600 points, terminant la compétition avec un total général de 56,033 points. Mais ce ne fut pas assez pour résister aux retours de la Russe Melnikova (56,399 pts) et de la Canadienne Black  (56,232 pts). Mais Nina n'a vraiment pas à rougir de sa performance ! Que du contraire...

Pour son entrée dans cette finale du concours général, Nina Derwael a signé une superbe prestation aux barres asymétriques avec 15,200 points, soit mieux que lors des qualifications où la Trudonnaire avait été créditée de 15,141 pts. Seule à présenter un exercice d’un degré de difficulté de 6,5, Nina a reçu un 8,7 pour son exécution de la part des juges. Cette note de 15,200 points lui permettait d’occuper la deuxième position après la première rotation, derrière l’inévitable Américaine Simone Biles, créditée de 15,233 au saut. Suivaient l’Allemande Seitz, avec 14,866 pts, et la Française De Jesus, avec 14,633 pts, l’Américaine Lee pointant, elle, à la cinquième place provisoire avec un total de 14,466…

Passée à la poutre, où elle avait été victime de l'un ou l'autre petit déséquilibre en qualifications, Nina Derwael a, cette fois, été parfaite dans son exécution avec, notamment, une triple pirouette lui valant 13,733 points de la part des juges, soit beaucoup mieux que samedi, lors des qualifs (13,200 pts). Au terme de la deuxième rotation, soit à mi-parcours de cette finale du concours général, Nina pointait toujours en deuxième position, avec 28,933 points, alors que certaines candidates au podium étaient tombées, entre autres, la jeune Française De Jesus aux barres asymétriques...

Enchaînant avec le sol alors que Simone Biles se retrouvait à la poutre, Nina Derwael a poursuivi sa belle partition, même si les juges furent un peu moins impressionnés par son expression artistique qu'en qualifications. Enfin, tout est relatif... La Trudonnaire était créditée de 13,500 pts, pour 13,600 lors des qualifs.

Entre-temps, la Chinoise Tang (43,299 pts) l'avait dépassée et la Russe Melnikova (42,333 pts) s'était rapprochée au classement provisoire où Nina Derwael pointait donc en troisième position avec 42,333 pts. Simone Biles, elle, totalisait 44,599 points ! Avant de décrocher le titre mondial et ainsi d'entrer dans l'histoire de la gym...