Grand Prix de la Ville de Bruxelles

BRUXELLES Le jour de gloire est arrivé pour les quatre formations de l'élite nationale qui auront l'honneur ce dimanche de fouler les célèbres pavés de la Grand-Place de Bruxelles. Seront en lice les quatre premiers classés à l'issue de la phase aller du championnat, soit dans l'ordre les Kerksken, Baasrode, Neuville et Galmaarden. Les champions en titre de Baasrode ouvriront le feu sur le coup de 15 h contre leurs prédécesseurs au palmarès national de Neuville.

Cette confrontation sera avant tout celle qui opposera Timmy Joos à Benjamin Dochier. Joos et les anciens loupèrent le coche en finale la saison dernière face à Kerksken. Neuville cochonna quant à lui son début de saison et céda la 4e place au RCC Charleroi. Malgré des hauts et des bas, la société namuroise retrouva ses prérogatives en 2006. Les Flandriens tableront sur les services des Quisquater et Van Impe, le coup de talon de Vinck et aussi la puissance de Kurt Van den Steene. En face, Neuville tablera sur le métier des Leleux et Delhoux, le brio au rectangle de Gobron pour épauler efficacement Benjamin Dochier. Question sous forme d'énigme : qui occupera le fond de Damien Famelart ou de Gaëtan Merveille ? Il s'agira d'une grande première pour Gaëtan. Les leaders de Kerksken prendront le relais face à la révélation Galmaarden. Les Alostois prendront-ils le risque d'aligner sur les pavés bruxellois un Franck Van den Bulcke toujours blessé au genou ? Dans la négative, Pierre Bronbchart saisira sa chance aux côtés de David De Vits. Le trio de frappe des Gants d'Or formé par les Laurent Di Santo, Sam Brassart et Pascal Demuylder n'est plus à présenter. En 2005, il a permis aux Michiels' boys d'inscrire pour la 1re fois leur nom au palmarès. Les Rouges partiront avec les honneurs du pronostic.

De nombreux néophytes du côté de Galmaarden avec les Wouter Wielandt, Vincent Fauvaux, Guillaume Dumoulin, Dominique Van Hove et un Davy Van Kerckhove invité pour son retour à la compétition en qualité de 6e homme. C'est dire si l'expérience de Luc Vermeer sera précieuse pour les Brabançons flamands. Un gros doute avec Van Hove à nouveau blessé jeudi dernier à Alost. D'aucuns tableront sur une finale explosive entre Kerksken et Baasrode. A Neuville de les démentir avec un grain de sel capable de dérégler la mécanique flamande. La toute grande foule est attendue. On nous annonce un invité de marque avec sa majesté le soleil. C'est dire si l'ambiance sera chaude.



© La Dernière Heure 2006