Alors que le FIA WEC a confirmé ce vendredi son début de saison à huis clos, avec Portimao dans trois semaines, mais aussi déjà Francorchamps fin avril, la rumeur d’un nouveau report des 24H du Mans en septembre se répand de plus en plus. Cela permettrait d’avoir plus de chances d’accueillir à nouveau du public. Cela permettrait aussi aux nouveaux teams d’avoir un peu plus de temps pour se préparer. On pense à Glinckenhaus et sa 007 absente pour la première au Portugal et à WRT dont la LMP2 sera confiée au trio Frijns-Habsburg-Milesi. Cela signifierait aussi sans doute un changement de date pour les 4H de Spa, manche de l’European Le Mans Series prévue mi-septembre.

En rallye, s’il préfère attendre le verdict du tribunal du travail au sujet du divorce précipité avec Thierry Neuville avant de se confier, Nicolas Gilsoul a indiqué sur ses réseaux sociaux qu’il préparait déjà l’avenir. Le Liégeois a publié une photo de lui en compagnie de l’expérimenté Michel Périn avec le message suivant : "Objectif Dakar 2022".

Il pourrait y retrouver Guillaume de Mevius qui a fait appel à l’ex-champion du monde Tom Colsoul pour l’épauler cette année lors de cinq raids avec un buggy OT3 SXS de chez Overdrive.

Enfin, si Tom Rensonnet va disputer la saison en Clio Trophy (a priori sur une voiture de chez Olivier Cartelle), Gilles Magnus espère de son côté redoubler en championnat du monde de Tourisme sur une des nouvelles Audi RS3 LMS de chez Comtoyou Racing. Mais en raison d’un vrai calendrier mondial, la saison coûtera nettement plus cher en 2021 et l’Anversois et ses partenaires cherchent encore à compléter le budget. On croise les doigts…