Le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) a rejeté vendredi les appels de quatre Russes, dont Alexander Zubkov, double champion olympique à Sotchi 2014, contre la suspension infligée par la Fédération internationale de bobsleigh et de skeleton (IBSF) pour des violations des règles antidopage.

Zubkov avait remporté deux médailles aux Jeux Olympiques d'hiver de Sotchi 2014, où il a aussi porté le drapeau durant la cérémonie d'ouverture. Il a ensuite été élu président de la Fédération russe de bobsleigh.

L'an passé, l'IBSF a suspendu Zubkov, Aleksander Pushkarev, Aleksander Kasyanov et Ilvir Khuzin pour un "système d'échange d'échantillons en vigueur aux Jeux de Sotchi", dans le cadre des pratiques de dopage à grande échelle et parrainées par l'Etat, découvertes par l'Agence mondiale antidopage (AMA).

Zubkov et la Russie avaient déjà été privés de deux médailles d'or par le Comité International Olympique (CIO) en 2017.

Le jury du TAS a confirmé la suspension de deux ans, jusqu'en décembre 2020, infligée par l'IBSF aux athlètes et leur disqualification de tous les événements auxquels ils ont pris part avant février 2014.

Les juges ont également refusé une demande de l'AMA pour une suspension plus longue.