Si Mohamed Ketbi a décroché la médaille de bronze en taekwondo, en moins de 58 kg, mardi aux Jeux Européens de Bakou.

Le jeune Bruxellois de 17 ans a battu l'Azeri Mahammad Mammadov dans le combat pour la médaille de bronze.

Ketbi, sacré vice-champion du monde le mois passé en Russie, offre à la Belgique sa toute première médaille aux Jeux Européens, dont c'est la première édition.


Jean-Michel Saive n'a pas encore dit son dernier mot

Jean-Michel Saive était évidemment ravi d'avoir joué un mauvais 1er tour ... à son adversaire le Russe Kirill Skachkov mardi lors de la première journée des épreuves de simple du tournoi de tennis de table des Jeux Européens de Bakou. Il l'a battu 4-1 (11-9, 10-12, 11-9, 11-8 et 11-5) en gardant pratiquement tout le temps le contrôle de la rencontre grâce à une grande décontraction.

"Je dois être le plus vieux joueur en simple messieurs du tournoi, sans doute aussi le plus relax. J'ai ma carrière derrière moi et plus rien à prouver. J'avais remarqué dès l'entame du match qu'il était assez stressé, bien qu'il ait déjà joué le tournoi par équipes. J'ai pu lui chiper le 1er set, le faire douter. C'est malheureux dans le 2e set, je mène 7-2 je n'ai pas réussi à lui "casser la tête" et à faire le match devant. Heureusement, j'ai pu continuer. Au 3e set, c'était lui qui était devant et j'ai senti qu'il avait beaucoup de pression et j'ai continué à me battre jusqu'au bout avec beaucoup de plaisir et de volonté."

"Mais au fond, c'est un vrai miracle d'être au 2e tour. C'est un challenge de passer un tour avec les différentes casquettes et activités que j'ai ici à Bakou. C'est juste du bonheur de pouvoir continuer encore un tour ou ... plus . On verra bien", dit Jean-Michel Saive.

"Je n'ai jamais joué contre Kristian Karlsson (ETTU 20/N.14), mais je sais qu'il n'a pas fait un bon Mondial", conclut l'ancien numéro un mondial.