Suite aux dernières décisions politiques pour lutter contre la propagation du coronavirus, à savoir la fermeture des piscines en Wallonie et à Bruxelles, la Fédération royale belge de natation a décidé de pas organiser les championnats de Belgique en petit bassin programmés les 14 et 15 novembre prochains à la piscine Rozebroeken de Gand.

Une édition « adaptée et limitée » de ce rendez-vous était à l’étude depuis plusieurs semaines. Celle-ci « ne pourra avoir lieu selon les modalités préétablies, étant donné entre autres les restrictions de participation récentes et les possibilités de préparation sportive inégales (suite à la fermeture obligatoire des piscines à Bruxelles et en Wallonie ».

Une compétition nationale, tout de même, pour les élites ?

La fédération examine toutefois la possibilité d’organiser « une compétition nationale de natation » lors du week-end des 28 et 29 novembre « pour donner quand même une perspective et un objectif aux nageurs concernés afin de leur permettre de nager un temps effectif en 2020 ». Une compétition alternative uniquement accessible, dans un premier temps, aux nageurs jusqu'à 18 ans et aux nageurs élites reconnus mais qui pourrait se limiter à ces derniers si les circonstances l'imposent.

« De toute façon, précise la FRBN, il ne sera jamais question d’un championnat de Belgique de natation officiel dans le cas où tout compétiteur – n’importe quel niveau ou âge – n’est pas capable de se préparer, s’inscrire ou de participer à pied d’égalité. »