Autres sports Près de 170 athlètes étaient invités au Palais royal de Laeken.

L’impatience grandit. Les médaillés olympiques et paralympiques sont sur le podium, placé dans l’une des magnifiques salles du Palais royal de Laeken. Les cous sont tendus dans l’assemblée où se trouvent de nombreux athlètes et membres des staffs. Tous espèrent apercevoir le roi, la reine, la princesse Astrid arriver à l’autre bout de la pièce. Visiblement dissipés, nos médaillés profitent du temps d’attente pour rigoler, échanger les dernières nouvelles et procéder à l’inspection des tenues. Une tâche dévolue à Loïck Luypaert, défenseur de l’équipe nationale de hockey.

L’uniforme officiel impeccablement porté (pour la plupart, certains l’ayant oublié; d’autre, comme Greg Van Avermaet, ayant laissé tomber la cravate), les athlètes sortent leur plus beau sourire pour accueillir la famille royale sous le crépitement des flashes.

La photo officielle (sur laquelle la reine Mathilde cache le jeune pongiste médaillé d’or aux Paralympiques, Laurens Devos) enfin terminée, les souverains peuvent librement passer d’athlète en athlète pour discuter quelques minutes de Rio et de l’avenir. Directement, Mathilde se tourne vers Marieke Vervoort et son labrador, qui portait la médaille d’argent de sa maîtresse autour du cou.

Peu habitués à avoir autant de médaillés sur le podium, le couple royal et la princesse Astrid constatent que l’année 2016 a été synonyme de succès sportif pour le pays.

C’est pour cette raison que le Palais a invité 170 athlètes et leur staff à se réunir à Laeken. Le roi comme la reine sont bien conscients que l’image du royaume passe également par le sport. Ils n’ont donc pas hésité à passer plus d’une heure à serrer des mains et à congratuler tous ceux qui s’étaient déplacés pour l’occasion. "C’est vraiment important, pour nous, d’avoir cette reconnaissance…" explique Nafi Thiam, médaillée d’or.

Ce à quoi Joachim Gérard, qui a obtenu le bronze en tennis en chaise, ajoute : "Cela fait aussi plaisir de voir que nos souverains ne font pas la différence entre les Jeux Olympiques et Paralympiques. Nous sommes tous athlètes."