Représentant la Guinée à Dakar (Sénégal) lors du tournoi africain de qualification pour les Jeux olympiques de Tokyo, Ibrahima Diallo a été battu ce dimanche, au stade des huitièmes de finale, par le Congolais Fiston Mbaya Mulumba, tête de série n°3.

Le Bruxellois de 21 ans (-63kg) savait sa mission certes difficile, mais pas impossible face à un boxeur plus expérimenté qui effectuait son entrée en lice après avoir été exempté du premier tour.

Sa prestation, méritante, en particulier dans le premier des trois rounds, n’a malheureusement pas convaincu les juges qui, préférant visiblement le pressing imposé par son adversaire à la technique, se sont prononcés à l’unanimité des points en faveur de Mulumba.

© D.R.

Non retenu dans la sélection belge qui disputera le tournoi européen de qualification olympique le mois prochain à Londres, Ibrahima Diallo avait fait jouer sa double nationalité pour s’octroyer une chance de disputer les Jeux. À Dakar, il avait remporté très nettement son premier combat, à l’unanimité, face à Diosdado Boddien Evita, avant donc de chuter en huitièmes de finale.

Son rêve olympique s'arrête-t-il ici pour autant ? Peut-être pas. Un tournoi mondial, ouvert aux comités olympiques n'ayant pas encore qualifié d'athlète via les tournois continentaux dans la catégorie concernée, se déroule en effet au mois de mai (du 13 au 24) à Paris. C'est là que les derniers qualifiés pour Tokyo seront connus...

© D.R.