Youness Oualad aurait tant aimé parachever l’extraordinaire week-end des jeunes karatékas belges en s'offrant la médaille d'or ce dimanche, à Prague, théâtre de l’Euro réservé aux cadets, juniors et -21 ans. Mais l’Azéri Mammadli (19 ans/n°4 mondial) en a décidé autrement, venant à bout de l’enthousiaste Bruxellois (20 ans/n°15) sur le score, très serré, de 3-4. Qu’à cela ne tienne, à 20 ans, désormais en -67 kg, Youness s’est offert une deuxième médaille d’argent européenne, après celle datant de 2019, à Aalborg, alors qu’il était juniors (-61 kg).

Pour arriver en finale, Youness Oualad avait balayé le Slovaque Stetina (4-1), le Turc Ada (7-3), le Français De Barros (11-1), puis éliminé, en demi-finales, le Britannique Thompson (5-4).

Au bout du compte, la Belgique a battu son record avec un total de six podiums, récompensant l’énorme investissement d’une fédération, en particulier francophone. Revue des troupes et de leurs parcours…

Or > Matt Rombeaux (Cadets/-52 kg)

Champion d’Europe ! Après ses première et troisième places en Youth League, à Acapulco et à Limassol, Matt Rombeaux a honoré son statut de n°1 mondial en -52 kg. À 14 ans, le Liégeois du KC Wallonie est devenu champion d’Europe cadets en battant l’Écossais Gallagher sur le score, sans appel, de 4-0. Auparavant, Matt s'était déjà montré intransigeant, éliminant le Luxembourgeois Lambot (4-0), l’Italien Squillante (4-2), le Britannique Balloch (10-0) et le Français Mathis (1-0).

Argent > Chiara Manca (Juniors/Kata)

Au terme d’un superbe parcours qui l’a déjà vue sortir première de la poule 2 avec une note de 23,20 points, Chiara a enchaîné les deux tours suivants de belle manière, le deuxième à 24,66 et le troisième à 25,74, la meilleure note des huit dernières concurrentes en lice ! Qualifiée pour la finale, la Hennuyère s’y est inclinée face à l’Espagnole Garcia Lozano (25,52 au troisième tour) sur le score de 25,74 à 25,14.

Bronze > Anass Abdelmalki (-21 ans/-60 kg)

Battu dès son entrée en lice par le Bosnien Dujakovic (0-1), futur finaliste, Anass Abdelmalki s’est repris de superbe manière, éliminant en repêchages le Portugais Xavier (5-0) et le Slovène Tamse (4-3) pour avoir le droit de disputer la médaille de bronze au Français Hellal, qu’il a battu sur le score de 3-2 pour s’offrir une place, méritée, sur le podium européen.

Bronze > Nesrine Bougrine (-21 ans/-68 kg)

Après Tampere l’an dernier, Nesrine Bougrine a décroché sa deuxième médaille de bronze européenne, battant en -68 kg la Kosovare Qerimi (3-1). Pour en arriver là, Nesrine a battu la Monténégrine Stojanovic (3-0), mais a perdu face à la Britannique Salisbury (3-8), future finaliste. Repêchée, elle a éliminé l’Autrichienne Vukovic (3-1) et l’Italienne Rampazzo (2-0) pour disputer et... décrocher le bronze.

Bronze > Yassine Ghazouani (Juniors/-55 kg)

Facile vainqueur du Britannique Moran (6-1) lors de son entrée en lice, Yassine Ghazouani (17 ans/n°2) a été surpris, au deuxième tour, par le Monténégrin Vojinovic (6-6, décision), futur finaliste. Repêché, Yassine a, alors, remonté tout le tableau pour décrocher le bronze, battant successivement le Bosnien Stanic (10-2), le Bulgare Ivanov (8-5) et, finalement, le Roumain Dogaru (7-1).

Cinquième > Ethan Panza (Juniors/-68 kg)

Également engagé dans le combat pour la médaille de bronze, Ethan Panza a été moins heureux puisqu’il s’est incliné de justesse face au Néerlandais Franken (0-1). Auparavant, Ethan avait écarté le Lituanien Laukys (3-0), le Norvégien Eilertsen (4-0) et l’Allemand Thran (5-1) avant de s’incliner sur disqualification, en demi-finale, face à l’Espagnol Cabello (17 ans/n°3 mondial). Dommage…