Les dirigeants du rugby belge n'ont pas tardé à prendre les mesures qui s'imposaient en raison de la reprise de la pandémie et des mesures décidées par les ministres des Sports tant flamand que de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Le Conseil d’Administration de Belgium Rugby, conjointement avec Rugby Vlaanderen et la Ligue francophone de rugby, a décidé mardi soir de suspendre les championnats dans toutes les catégories d’âge et ce jusqu’au 8 novembre prochain. Conscients que les clubs sont touchés économiquement de plein fouet par ces différentes mesures, une évaluation de la situation sera réalisée durant la semaine du 2 novembre. 
 
"Notre responsabilité sociétale en ces temps difficiles motive notre décision de suspendre les compétitions. Nous désirons permettre la poursuite de notre sport mais en évitant de mélanger les bulles sportives lors de matchs. Nous privilégions donc l’entraînement en club pour le mois qui vient. Les chiffres parlent d’eux-mêmes, lors de la première journée de championnat, 15% des matchs ont du être remis. Pour ce dimanche 11 octobre, il nous a été demandé de reporter 52% des matchs," déclare Salvatore Zandona, président de Belgium Rugby. "Ce qui prouve le sérieux de nos clubs dans l’application et le respect des protocoles en vigueur." 
 
Dès le début de la pandémie, Belgium Rugby avait décidé de suivre de près la situation et a modifié la formule de son championnat pour permettre de reporter plus facilement des matchs qui n’auraient pu se jouer pour cause de Covid. Après deux journées de championnat, il appert que ces changements avaient du sens. La ligue francophone et Rugby Vlaanderen ont décidé également de suspendre les championnats régionaux. 
 
"Cependant, nous maintenons les entraînements pour permettre à chacun de pouvoir pratiquer son sport. Nous nous réunirons avec Rugby Vlaanderen et la Ligue francophone durant la semaine du 2 novembre pour évaluer la situation et décider de la suite du championnat," poursuit Salvatore Zandona. 
 
Dans le même état d’esprit, il a été décidé de suspendre les entraînements des équipes nationales à l’exception des Belsevens, l’équipe féminine à VII et des Diables Noirs, l’équipe masculine à XV, qui seront appelés à suivre des protocoles et tests spécifiques. 
 
"Nous sommes conscients qu’il s’agit pour les joueurs qui sont repris dans les groupes Grey Devils, U20, U18 et U17, d’une déception. Mais ces joueurs, après l’entraînement en équipe nationale, retournent dans leur club. En levant ces entraînements, nous supprimons des potentielles contaminations qui pourraient se propager entre clubs. Le lien avec les entraîneurs et le rugby ne sera pas coupé totalement; des programmes d’exercices rugby et physiques seront proposés, des actions à distances également (réunions en visioconférence et partage de vidéos). Nous savons que nous pouvons compter sur leur motivation pour poursuivre le travail," déclare Frédéric Cocqu, le nouveau directeur technique de Belgium Rugby. 
 
Le stage des BelSevens à Faro a également été annulé. Quant au match Roumanie-Belgique comptant pour le Rugby Europe Championship de 2019-2020 qui doit se dérouler le 1er novembre à Bucarest, il est pour l’instant encore maintenu. Le staff s’attelant à trouver une formule permettant d’effectuer ce déplacement dans des conditions acceptables tant d’un point de vue sportif que sanitaire.