Rugby

Le report de ce match a pour conséquences de reporter également la date de la finale du championnat, prévue le 11 mai. La demi-finale entre Soignies et le Roc est, elle, bien maintenue ce dimance 15h.

Quel imbroglio. Suite à la parution dans la presse, ce samedi, des informations comme quoi deux joueurs de Dendermonde - en théorie suspendus pour abus de cartes jaunes - seraient bien alignés lors de la demi-finale du championnat entre les Brabançons et les Flandriens dans les installations de La Hulpe et à la réaction en sens contraire des dirigeants de Dendermonde qui estiment que les suspensions étaient non fondées, la fédération par l'entremise de son président, Salvatore Zandona, a pris une solution radicale la nuit dernière. 

La rencontre est reportée à une date ultérieure qui sera communiquée ce lundi. En substance, la fédération motive sa décision de la manière suivante.

Le communiqué

"Suite aux événements de cette semaine, et en particulier à la décision du Tribunal de 1re Instance des Flandres Orientales - section de Dendermonde - reçue ce vendredi après-midi par un huissier de justice, la fédération belge de rugby a décidé de remettre la demi-finale de championnat opposant le RC La Hulpe à Dendermonde RC à une date ultérieure. Il apparaît clairement que la rencontre ne pourra pas se dérouler comme il se doit tant que la situation concernant les joueurs suspendus n'aura pas été réglée. L'article 8 autorise la commission du calendrier, en cas de force majeure - dans ce cas-ci la décision du juge en référé -, à différer le match jusqu'à ce que le différend soit réglé. Le conseil d'administration de la fédération peut également décider ce report conformément à l’art.8. Nous ne disposons pas de suffisamment de temps pour prendre une autre décision. La date de remise sera communiquée ce lundi 6 mai 2019. Ce même jour, la date de la Commission des Litiges qui devra siéger en vue de trancher la question des suspensions relatives à deux joueurs de Dendermonde sera également communiquée. Cette remise impliquera également plus que probablement la remise de la finale du championnat (prévue le 11 mai) à une date ultérieure, laquelle date sera également communiquée ce lundi 6 mai 2019. La date des autres Finales (U16, U18 et Ladies) et des matches de barrage D1/D2 et D2/D3 reste, quoiqu’il arrive, fixée au 11 mai 2019. Cette décision a été mûrement réfléchie et prise en vue de préserver l’intégrité du jeu, l’équité sportive et les valeurs de notre sport. La Commission des Litiges se prononcera de manière indépendante comme à son habitude. Nous sommes désolés de cette situation qui génère un préjudice certain à l’image de notre sport, mais nous sommes convaincus d’avoir encore plus à perdre en laissant cette rencontre se jouer dans les conditions actuelles."

La décision de la fédération est sans doute la plus sage pour éviter des incidents cette après-midi au stade du Brésil mais il est pour le moins regrettable d'en arriver à de telles extrémités sans parler des conséquences sur le calendrier quand on sait que la finale ne pourra sans doute pas se jouer le 11 mai. 

Et si d'aventure, La Hulpe décrochait son ticket pour la finale, le club brabançon devrait jongler avec le calendrier d'autant qu'il fête ses 50 ans d'existence le week-end suivant... 

Bref, cela promet un solide casse-tête pour la programmation de la finale. In fine, le grand perdant dans l'histoire, c'est le rugby belge…