Rugby La Belgique a sorti un gros match et profite du succès de l’Espagne en Allemagne.

Qu’elle était capitale cette victoire contre les Teutons lors de la première journée du Rugby Europe Championship. Les Diables Noirs ne devront pas passer par deux matches de barrage angoissants contre le vainqueur du Rugby Europe Thophy.

Dimanche, pour ses adieux probables au petit Heysel, l’équipe de Guillaume Ajac, toujours amputée de plusieurs éléments, a subi un rugby souvent brillant d’une phalange roumaine, capable d’évoluer avec les meilleures nations européennes tant ils dominent leur sujet sur les fondamentaux (précision au niveau des cadrages-débordements et dans la libération de l’ovale après contact).

On a su rivaliser dans le combat. C’est positif car on savait qu’il serait malaisé de faire un résultat contre la machine roumaine. Ils ont su nous prendre sur nos points forts. C’est un score logique en fin de tournoi avec pas mal de joueurs fatigués tout en ayant perdu trois joueurs en début de match. L’objectif du maintien est atteint, c’est le principal,” déclarait le T1 Guillaume Ajac.

Amin Hamzaoui, monté tôt au jeu, a tenu son rang: “Ce n’était pas facile comme contexte mais nous tenions à finir sur une bonne note. Nous formons un groupe solidaire, une vraie famille. On avait envie de se battre pour le public qui nous a soutenus jusqu’au bout. C’est une fierté de pouvoir porter ce maillot et, peut-être, jouer dans 3 ans, 11 matches de haut niveau…”